Nadal a donné son avis sur le choix des têtes de série Wimbledon

Publiée le 15 avril 2019 dans Tennis
Roland garros

Rafael Nadal, n° 2 mondial et gagnant du dernier tournoi de Roland-Garros, n’a pas du tout apprécié le choix des têtes de série du tournoi de Wimbledon qui, selon lui, est favorable à Federer. En conséquence, il occupe la troisième place juste derrière Djokovic (n° 1 mondial) et ce dernier.

Rafael Nadal a critiqué le choix des têtes de série de Wimbledon

Chaque année, le fonctionnement de Wimbledon provoque une polémique. Mais cette fois-ci, c’est Rafael Nadal, le fameux joueur de tennis espagnol, qui a donné son point de vue. Lors d’une interview sur un média espagnol, il a réellement manifesté son mécontentement en émettant une critique acerbe sur le choix des têtes de série du tournoi de Wimbledon. D’après lui, cela a favorisé les résultats obtenus sur gazon sans que le classement ATP ait été respecté. En conséquence, celui qui a remporté 12 fois la victoire au tournoi de Roland-Garros a fini en 3e tête de série juste derrière Djokovic et Federer. Toujours selon Nadal, ce n’est pas une grande première, car d’autres joueurs ont également subi le même sort que lui. Il a également indiqué que le non-respect du statut obtenu et l’imposition des tirages plus compliqués sont propres au Grand Chelem londonien.

Roger Federer est tête de série n° 2

Si les autres tournois du Grand Chelem se basent uniquement sur le classement ATP pour déterminer les têtes de séries, Wimbledon suit un classement panaché qui prend en considération non seulement les résultats passés sur herbe, mais aussi le rang ATP. De ce fait, Roger Federer, occupant la 3e place mondiale à l’ATP, obtient le statut de tête de série numéro 2 lors du Grand Chelem londonien, juste derrière Djokovic. Au 2e tour du tournoi de Wimbledon, Nadal pourra rencontrer Nick Kyrgios, le joueur qui l’a battu 3 fois sur le gazon londonien. Au 3e tour, il sera face à Jo-Wilfried Tsonga ou Denis Shapovalov, là encore, ce sont deux joueurs qui risquent de poser des problèmes à Nadal.