Les championnes de la boxe confirment que ce sport progresse vraiment

Publiée le 26 juin 2019 dans Boxe
kickboxing

La boxe figure parmi les sports masculins qui sont ouverts à la gent féminine. De nos jours, de plus en plus de femmes se sont mises à pratiquer ce sport même si elles ne touchent pas autant d’argent que les boxeurs. Par rapport à ces dernières années, les boxeuses sont devenues plus performantes. C’est pourquoi on estime qu’elles peuvent obtenir encore beaucoup plus d’argent.

La boxe féminine a beaucoup progressé ces dernières années

Selon Marie-Ève Dicaire, les conditions pour évoluer dans la boxe sont aujourd’hui très favorables. Mordue des sports de compétition, cette championne en titre des poids super-mi-moyens dispose véritablement d’une belle carrière devant elle. Cela est la preuve que la boxe féminine progresse vraiment par rapport à ces dernières années. Maria Lindberg, sa rivale suédoise, a aussi souligné que les boxeuses sont devenues meilleures. Selon elle, leur performance s’est bel et bien améliorée. 20 ans passés, elles étaient seulement dures, mais pas du tout bonnes ; aujourd’hui, les boxeuses sont dotées de ces deux qualités indispensables au sport qu’elles pratiquent.

Les boxeuses peuvent gagner encore beaucoup plus d’argent

Pour Marie-Ève Dicaire, ce n’est pas vraiment l’argent qui l’anime. Ayant d’abord pratiqué le karaté, puis le kickboxing avant de faire carrière dans la boxe, cette Québécoise a souligné qu’elle a le plaisir de se lever le matin afin de vivre sa passion : la boxe. Cependant, il est naturel que les boxeuses veuillent obtenir autant d’argent que les boxeurs. Selon Yvon Michel, le promoteur de Dicaire, il est tout à fait possible que les femmes puissent gagner encore plus d’argent dans la boxe. Sans doute pas autant que les boxeurs, qui peuvent gagner des bourses millionnaires par combat, mais assez d’argent pour subvenir à leurs besoins. Vu la performance montante des jeunes boxeuses d’aujourd’hui, l’argent viendra sans doute.